Viltart Stéphanie
27, Rue Foucher Le Pelletier 92130  Issy-les-Moulineaux
-
N°TVA : 32447694712

L'ostéopathie et les troubles digestifs

16/07/2019

L'ostéopathie et les troubles digestifs

Les troubles digestifs sont aujourd’hui très répandus, ils rendent très inconfortables les activités journalières professionnelles et sociales et peuvent affecter le sommeil. Il existe plusieurs façons de soigner ces troubles digestifs : un traitement médical, des modifications des habitudes de vie, mais aussi l’ostéopathie.

Les ballonnements, les flatulences, les reflux gastro-œsophagiens, les brûlures gastriques, les sensations de lourdeurs et les troubles du transit sont des symptômes digestifs très répandus. Ils génèrent des douleurs, un inconfort voire une gêne dans la vie personnelle et sociale. Ces symptômes peuvent provenir d’une sensibilité exacerbée par un stress intestinal, par une intoxication alimentaire, mais ces dysfonctions n’ont parfois pas d’origine connue, on parle alors de troubles fonctionnels (colopathie fonctionnelle, intestin irritable).

Pour bien comprendre l’intérêt du traitement ostéopathique dans les troubles digestifs, il est important de bien connaître le fonctionnement physiologique de la digestion, en se référant à l’anatomie et à la physiologie, les meilleurs alliés de l’ostéopathe. Le système digestif alterne des phases de travail et des phases de récupération. Durant les phases d’activité, il va consommer beaucoup d’énergie (apportée par le système artériel) et créer beaucoup de déchets organiques (évacués par le système veineux et lymphatique). L’alternance des phases d’activité ou de repos est commandée par le système nerveux autonome, c’est-à-dire que son contrôle est involontaire, inconscient.

 

Le tube digestif reçoit ses directives par l’intermédiaire de nerfs qui vont l’activer : ce sont les nerfs vagues, ils permettent d’augmenter les sécrétions digestives (sécrétions d’acide et de diverses enzymes digestives) ainsi que le péristaltisme (mobilité propre du système digestif) indispensables à la digestion. Ces nerfs prennent naissance au niveau du crâne et cheminent à travers le cou, le thorax et le diaphragme pour arriver dans l’abdomen jusqu’aux organes digestifs. Sur leur trajet, ils croisent de nombreuses structures (osseuses, ligamentaires, musculaires et aponévrotiques) pouvant être à l’origine de contraintes mécaniques ayant pour conséquence une irritation du nerf et donc son mauvais fonctionnement.

A l’inverse, les nerfs splanchniques vont inhiber le système digestif, leur action est indispensable car, sans eux, le tube digestif continuerait de travailler même lorsqu’il n’y a pas d’aliments et finirait donc par s’auto-digérer. Ils prennent naissance au niveau de la moelle épinière et après leur sortie au niveau vertébral, ils cheminent également à travers différents tissus avant d’arriver dans l’abdomen.

L’ostéopathe va donc s’assurer de l’intégrité de l’ensemble de ces structures en lien avec le système nerveux en utilisant des techniques variées en fonction du problème. Il peut être amené à corriger un dysfonctionnement vertébral, à relâcher des tensions ligamentaires ou musculaires ou à travailler au niveau du crâne. Par exemple, au niveau de la sixième vertèbre dorsale sort le nerf qui commande l’estomac, en cas de blocage articulaire de cette vertèbre, l’irritation du nerf peut provoquer un mauvais fonctionnement de l’estomac et l’apparition de symptômes tel que des crampes, des brûlures, des reflux. Ce blocage peut avoir différentes origines : un problème postural, un traumatisme, un mouvement répété, c’est pour cela que le praticien travaillera toujours dans le respect du concept de globalité propre à l’ostéopathie, afin de soulager les troubles du patient mais aussi leur origine pour un résultat durable.

 

 

L’intégrité du système vasculaire est tout aussi indispensable que celle du système nerveux. En effet, lorsqu’il est en pleine digestion, les apports artériels sont nécessaires pour que l’organe puisse fonctionner correctement, et qu’en même temps, il se protège de son contenu acide. Lorsqu’il a fini de digérer les aliments il passe ensuite dans une phase de « nettoyage » pour drainer les déchets organiques liés à sa consommation et éviter la mise en place d’un terrain acide et inflammatoire.

Tout comme pour le système nerveux, les artères et les veines cheminent à travers de nombreux tissus (muscles, ligaments, mésos, aponévroses). L’ostéopathe conscient de ce lien permanent entre l’intégrité de la structure anatomique et le bon fonctionnement de l’organe, va rechercher grâce à un diagnostic complet (viscéral, musculo-squelettique, fascial et crânien), les dysfonctions ayant des conséquences sur le fonctionnement du tube digestif et remonter à leur origine. Si ces origines sont environnementales, l’ostéopathe donnera alors les conseils adaptés afin de corriger le problème.

Top
Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site